Nouveauté Patyka : le sérum qui fait la guerre aux taches brunes

Billets Beauté

Nouveauté Patyka : le sérum qui fait la guerre aux taches brunes

Anti-imperfections : les 3 routines qui marchent

Nathalie, Directrice Générale Adjointe de Nelly Rodi

Dans la salle de bain de

Nathalie, Directrice Générale Adjointe de Nelly Rodi

Au changement de saison, la peau évolue et peut montrer des signes de déséquilibre, avec à la clé petits boutons et points noirs. C’est le moment d’effectuer quelques évolutions dans sa routine.

En effet, pour être efficace, une routine anti imperfections doit être adaptée à son type de peau.
Le meilleur produit matifiant ou purifiant pourra avoir un effet négatif s’il est trop fort ou en non adéquation avec la sensibilité de la peau.

Les causes de l'apparition d'imperfections

Les imperfections sont provoquées par plusieurs facteurs qui s’imbriquent les uns dans les autres :

- L’épiderme s’épaissit. Le renouvellement cellulaire se fait moins rapidement. Résultat, la peau perd en netteté.

- Un excès de sébum s’installe. La peau brille et des pores dilatés peuvent apparaître.

- Une bactérie (connue sous le petit nom de Propionibacterium acnes) se multiplie à vue d’oeil et modifie le pH de la peau, créant ainsi un déséquilibre et des sensibilités.

Ces 3 phénomènes combinés provoquent localement une inflammation, mettant à rude épreuve notre patience cutanée.

A noter qu’il n’y a pas que la peau acnéique qui peut être touchée par les imperfections : une peau sèche, une peau mixte ou une peau sensible peuvent aussi présenter ponctuellement des boutons et des pores dilatés.

Imperfection du visage : que faire ?

Imperfections et peaux sensibilisées/ à rougeurs : comment traiter ?

Dans ce cas, c’est un peu un cercle vicieux. Pour les peaux sensibles, la barrière de surface est altérée, ce qui donne une peau enflammée qui réagit (en faisant des petits boutons accompagnés de rougeurs diffuses). Ce phénomène peut être exacerbé si la peau a subi un traitement dermatologique contre l’acné trop puissant ou trop long.

Le bon réflexe ? Ne pas traiter sa peau avec des produits anti-imperfections (plutôt généralement formulés pour des peaux grasses) mais avec des produits peaux sensibles.

La routine pour purifier et apaiser votre peau :

Apaiser dès le démaquillage avec la Raw Coconut Cream RMS Beauty, formulée à 100% avec de l’huile de coco connue pour ses vertus anti bactériennes. On peaufine ensuite avec un gel nettoyant moussant (mais sans sulfates), l’ Evercalm Gel Nettoyant Doux Ren Skincare. Haute tolérance, il convient aussi aux peaux sèches.

Même sensible, la peau a besoin d’une exfoliation douce, notamment avec la Poudre Exfoliante Oh My Cream Skincare. Celle-ci, sous forme de poudre, va avoir une action lissante pour resserrer les pores tout en douceur. (Si la peau est carrément atopique, on zappe cette étape.)

On poursuit la phase traitante avec un sérum apaisant, le Sea Aster & Wild Oat Sérum Anti-Rougeurs Pai Skincare. Riche en avoine, il calme les réactions et remet la peau dans le droit chemin. Le matin, en guise de crème de jour, on applique le Calm Water Gel Dermalogica, un gel crème hyper-frais à l’action hydratante, apaisante et anti rougeurs.

Pour le soir, place à l’huile de soin avec le Sérum Oméga 3 Peau Optimale Ren Skincare, pour une diffusion intense d’actifs calmants (les omégas 3 sont les champions de l’anti-inflammation). Les peaux les plus irritées et intolérantes y trouveront un vrai réconfort.

Imperfections et peaux grasses/pores dilatés : comment traiter ?

Surproduction de sébum, épaississement de l’épiderme, ces 2 facteurs sont présents de façon prépondérante. On sait aussi que la bactérie Propionobacterium acnes aime vivre en anaérobie (sans air, au creux des pores) et qu’elle se nourrit en dégradant les lipides cutanés. Les peaux grasses représentent donc son terrain de jeu préféré.

Le bon réflexe ? Ne pas décaper au risque de tomber dans la sensibilisation. Nettoyer en douceur et traiter sur la durée de façon soft.

La routine pour purifier et matifier votre peau :

Pour la phase démaquillante, on oublie définitivement l’eau micellaire qui décape sans avoir réellement d’action purifiante et nettoyante. On lui préfère une routine de double nettoyage, avec le Precleanse Dermalogica, une huile démaquillante qui dissout toutes les impuretés, le maquillage et élimine parfaitement les produits avec SPF. On complète avec la Gelée Nettoyante Oh My Cream Skincare, un gel moussant qui resserre les pores grâce à l’acide salicylique et au zinc qu’il contient.

Le matin, on protège sa peau avec une crème visage light, le Clarifying Moisturiser Tata Harper. Avec elle, la peau est bien hydratée et les imperfections sont maîtrisées.

Chaque soir, on passe ensuite un coton imbibé de Ready Steady AHA Lotion Tonique REN Skincare, une lotion à l’action peeling doux. Bon point pour les acides de fruits qu’elle contient qui permettent aussi une action anti-taches, pour un teint unifié et sans cicatrices.

On dépose ensuite une petite quantité de Breakout Control Dermalogica, sur les zones touchées. Sans agent exfoliant, cette émulsion formulée comme un sérum s’applique matin et soir, sous votre crème hydratante ou votre crème de nuit. De l’extrait d’arbre à thé et de l’argent colloïdal viennent à la rescousse des peaux mixtes à grasses pour une action astringente douce et non décapante.

Et pour une peau parfaite, on dépose quelques gouttes, le soir, d’ Huile Correctrice Oh My Cream Skincare. Elle clarifie le teint et évite les marques post-cicatrices.

Imperfections et peaux déshydratées : comment traiter ?

Là encore, c’est une histoire de barrière altérée. La déshydratation peut toucher la peau grasse, notamment si celle-ci est décapée régulièrement. On évite donc les lotions alcoolisées et tous les produits anti-boutons trop forts au profit de formules plus douces qui vont mieux performer sur la durée.

Le bon réflexe ? Ne pas sauter sur des soins nourrissants pour soulager rapidement, car l’épiderme a besoin d’eau. Pour une belle peau, misez plutôt sur formules sans corps gras qui vont réguler les imperfections et apporter du “plump”.

La routine pour purifier et hydrater votre peau :

Ici aussi, exit la solution micellaire ou la mousse nettoyante trop punchy. On purifie dès le nettoyage avec l’ Huile Démaquillante Oh My Cream Skincare, assainissante, anti-pollution et formulée sans paraben. Puis, on masse le lait démaquillant Balancing Cleanser Alpha H, très fluide et qui nettoie parfaitement.

Pour le soir, on applique le Promise Keeper Blemish Facial Allies of Skin, en alternance avec l’ Huile Bioregenerate Rosier Sauvage Pai Skincare. Le soin high-tech d’Allies of Skin va jouer le rôle de l’exfoliation douce et l’huile apportera son action bouclier contre la peau en eau.

En sérum, on tapote une pompe de Copaiba & Zinc Sérum Anti-Imperfections Pai Skincare. Son pouvoir assainissant et super hydratant redonne une peau nette au fil des utilisations.

La peau déshydratée a besoin d’eau, on lui en apporte à foison avec l’ Active Moist Dermalogica, un gel crème “oil free” qui lisse les ridules de déshydratation et fait aussi office de très bonne base de maquillage.

Astuce en plus : 3 produits à avoir, pour toutes les peaux :

-Un correcteur clean et non comédogène qui sert de fond de teint et d’anti cernes avec une couvrance modulable : Un Cover-Up RMS Beauty.

-Un soin SOS pour assécher et assainir les imperfections : Clarifying Spot Solution Tata Harper.

-Un masque purifiant et nettoyant à faire 1 à 3 fois par semaine : Deep Cleansing Masque Germe de Blé & Cranberry Grown Alchemist.

On pense aussi à appliquer, chaque matin, une protection solaire, indispensable pour garder une belle peau et se prémunir contre les taches qui apparaissent après la cicatrisation d’un petit bouton. Sans compter que l’on fait une pierre deux coups avec ce geste qui a aussi une action préventive anti-rides et fermeté !

Envie d’aller plus loin ?  Consultez nos dossiers spécialement dédiés aux peaux en manque de netteté avec notre guide complet anti-imperfections et notre journal pour découvrir comment lutter contre les imperfections à la rentrée.

Partager le billet