Le sérum ultra-complet pour cuir chevelu de Marion

Dans la salle de bain de

Le sérum ultra-complet pour cuir chevelu de Marion

Nettoyants, les ingrédients cosmétiques qu'il vaut mieux éviter

La routine du matin de Laure

Dans la salle de bain de

La routine du matin de Laure

Vous savez désormais qu’il existe des ingrédients dans vos produits de beauté qu’il vaut mieux éviter… On a beaucoup parlé des déodorants et de leurs sels d’aluminium notamment, mais qu’en est t-il de votre nettoyant ? Utilisé tous les jours, sa formulation mérite tout autant d’être passée au crible. Pas de panique pour autant : certains actifs, même synthétiques, peuvent aussi avoir leur place dans vos bouteilles. Petit tour d’horizon donc, pour démêler le vrai du faux et faire de vous un(e) vrai(e) pro des compos !

Quels ingrédients dans mon nettoyant faut-il éviter ?

1. Les SLS

Sodium Lauryl Sulfate et Sodium Laureth Sulfate ont très mauvaise réputation. Il s’agit de tensioactifs, c’est à dire que ce sont eux qui font mousser un produit et lui permettent d’émulsionner les corps gras (impuretés, sébum...) avec l’eau et donc de nettoyer. Le hic ? Ce sont des agents moussants potentiellement puissants lorsqu’ils sont utilisés à haute dose et isolément... Dans ce cas, nous les déconseillons aux peaux sensibles qui, à la longue, peuvent être irritées. L’exception qui confirme la règle ? Nous avons cet ingrédient dans 2 de nos nettoyants : Le Special Cleansing Gel Dermalogica et le Skin Resurfacing Cleanser Dermalogica. Mais pas de panique, ici les agents adoucissants sont nombreux et le pourcentage de sulfates est savamment micro-dosé pour ne pas irriter la peau.

2. Le savon

La mention “Savon sans savon” sur les produits de certaines marques vous laisse perplexe ? Petite explication (pour briller auprès de votre meilleure amie)… Votre peau est recouverte d’un fameux film hydrolipidique. Cette barrière de protection possède un pH acide d’en moyenne 5,5. Or le savon lui, possède un pH basique. Le savon détruit donc le film de protection et votre peau va devoir en un temps record, reconstituer sa barrière. A la longue donc, la peau est totalement déséquilibrée et tire, elle est aussi plus sensible face aux agressions extérieures. En bref pour les mains, ce n’est pas dramatique. Mais pour le visage, c’est déjà plus problématique et ce, quel que soit notre type de peau.

On préférera donc opter pour une base lavante douce dérivée du sucre. On vous explique tout dans quelques paragraphes !

3. Les parabènes

Ce message, on le voit désormais presque partout : “sans paraben”. C’est rassurant, mais que sont les parabènes au juste ? Les parabènes sont une famille de conservateurs utilisés en cosmétologie pour préserver de toute contamination microbienne les formules comportant beaucoup d’eau. En 2004, ils sont mis sur la touche. En cause : une étude publiée par le Dr Darbre qui avait analysé des tumeurs mammaires de femmes et y avait trouvé des parabènes. Il en avait alors conclu que ceux-ci favorisaient l’apparition de cancers du sein, via l’application des déodorants. Plus tard, cette étude a été cassée, car elle n’était pas valide scientifiquement. Les parabènes ont depuis fait l’objet de nombreuses études qui ont notamment pu mettre en lumière que les parabènes à chaîne courte tels que le Méthylparaben et l’Ethylparaben étaient sûrs, bien tolérés et peu allergisants.

A l’opposé, les parabens à chaine longues ont été interdits ( par exemple l’Isopropylparaben, l’Isobutylparaben, le Phenylparaben, le Benzylparaben et le Pentylparaben). Pour cette famille de parabènes, le principal reproche porte sur leur trop grande ressemblance avec les oestrogènes.

En conclusion, les parabènes ont rapidement été mis sur la touche et remplacés par d’autres options.

* Et le phénoxyéthanol ? Chez Oh My Cream, nous ne le bannissons pas systématiquement. Ce conservateur synthétique, s’il est utilisé en dessous d’1%, n’est pas considéré comme dangereux par la Commission Européenne. De plus, dans un nettoyant, il sera rincé et son contact avec la peau est donc limité. Bien sûr, si vous souhaitez une alternative, nous avons beaucoup d’autres options possibles :-)

Que pensons-nous du parfum dans les nettoyants ?
S’il y en a et comme il est rincé, nous sommes persuadées qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter. On conseille juste de l’éviter si votre peau est hyper-réactive ou fait momentanément face à une réaction allergique.

Quels actifs privilégier pour mon nettoyant ?

1. Les huiles végétales

Rien ne vaut un démaquillage ayant pour socle les huiles végétales. On pourra retrouver celles-ci dans une huile démaquillante évidemment, mais aussi dans des laits démaquillants et certains gels. Très respectueuse de la barrière cutanée mais redoutable pour éliminer les impuretés, une huile végétale vient encapsuler tous les corps gras (maquillage et excès de sébum), qui seront ensuite éliminés une fois rincés. A ne pas confondre avec les huiles minérales (sous le nom de mineral oil) qui, pour les peaux sujettes aux imperfections devront absolument être évitées car filmogènes. Se posant sur l’épiderme, elles vont boucher les pores. A contrario pour les peaux sèches ou sensibles qui n’ont jamais aucun bouton, elles auront pour avantage de limiter la déshydratation et les sensibilités durant la phase de nettoyage.

2. Les bases lavantes dérivées du sucre

Ce sont elles qui remplacent les tensioactifs synthétiques comme les sulfates. Leur nom sur vos flacons font penser à des actifs peu rassurants… Et pourtant ! Sucrose Cocoate ou Babassuamidopropyl Betaïne par exemple, sont sans danger et d’origine naturelle. Ses bases lavantes prennent soin de tous les types de peaux et préservent notamment de la déshydratation.

3. ...Et les principes actifs justement.

Hé oui, le nettoyage doit aussi être pensé comme une phase traitante à part entière. On peut donc miser sur des actifs apaisants comme l’avoine (avena sativa kernel) si on a la peau sensible, l’arbre à thé (tea tree) si la peau fait des boutons, ou encore l’amande douce et le beurre de karité pour les peaux sèches et déshydratées (prunus amygdalus et shea butter). Il existe même des actifs anti-âge dans les nettoyants, comme la vitamine C (sodium ascorbyl phosphate) ou encore les probiotiques, sous le nom de lactobacillus.

Quel nettoyant est fait pour moi ?

Oh My Cream Skincare

Gelée Nettoyante

22 €

Oh My Cream Skincare

Emulsion Nettoyante

25 €

Vous avez encore des questions sur certains actifs ? N’hésitez pas à nous laisser un petit mot à l’adresse consultation@ohmycream.com ! Et pour réaliser votre diagnostic de peau en ligne, c’est juste ici !

Partager le billet